Q-PHASE: cytométrie quantitative en images et sans marqueurs

Le Q-PHASE est un instrument unique pour l'imagerie en phase quantitative (IPQ) basée sur la technologie brevetée de microscopie holographique contrôlée par cohérence. Le Q-PHASE est conçue pour observer les cellules vivantes in vitro.
TESCAN est fier de présenter le Q-PHASE, un microscope holographique multimodal (MHM). Avec cet instrument, TESCAN se développe dans le domaine de la microscopie optique avancée. Le Q-PHASE est un instrument unique pour l'imagerie en phase quantitative (IPQ) basée sur la technologie brevetée de microscopie holographique contrôlée par cohérence. Cette technologie utilise des sources lumineuses incohérentes (lampe halogène, LED) fournissant une IPQ de la plus haute qualité, sans aucun compromis. De plus c'est la seule technique IPQ permettant l'imagerie d'échantillons dans des milieux diffusants. Le Q-PHASE est conçue pour observer les cellules vivantes in vitro. Il est basé sur une plate-forme fiable de microscope à transmission inversée. L'ensemble du système est situé dans un incubateur à microscope. La complète motorisation répond  aux exigences les plus élevées en matière d'automatisation expérimentale. En outre, ce système comprend de multiples modes d'imagerie avec un module de fluorescence entièrement intégré, des options simulées de DIC et d'imagerie en phase lumineuse. Toutes ces caractéristiques font du Q-PHASE un outil de recherche précieux pour les applications biologiques et biotechnologiques telles que le test des réactions des cellules à un traitement spécifique - même avec la diffusion de substances non transparentes, le suivi du cycle de vie de la cellule, y compris la mitose, en distinction des différentes formes de morts cellulaires, l'analyse de la croissance cellulaire, la motilité ou les changements de morphologie, l'observation des cellules dans les matrices extracellulaires.

Principales caractéristiques et avantages

  • Aucun artefact d'image tel que l'effet halo (par opposition aux techniques basées sur l'éclairage de contraste de phase Zernike)
  • Permet une détection très précise des limites des cellules
  • Forte suppression du bruit cohérent (taches) et des interférences parasites (par opposition aux approches laser)
  • Sans marqueurs : aucune coloration n'est nécessaire, préparation simple d'échantillon, observation de cellules vivantes dans leur environnement naturel, pas de problème de photoblanchiment
  • Faible phototoxicité : faible densité de puissance lumineuse (107 fois inférieure à la microscopie à fluorescence) permet des observations à long terme (pendant des jours)
  • Effet de cohérence : caractéristique spéciale du Q-PHASE permettant d'observer des échantillons même dans des milieux de diffusion (émulsions phospholipides, matrices extracellulaires, etc.)
  • Multimodalité : module de fluorescence entièrement intégré, DIC simulé et champ lumineux qui permet l'imagerie multimodale automatique de l'échantillon
  • IPQ de haute qualité: la configuration optique unique de Q-PHASE permet d'utiliser un éclairage incohérent qui offre une qualité d'imagerie extraordinaire sans compromis
  • Résolution latérale des microscopes conventionnels (jusqu'à 2 × mieux par rapport aux approches communes à base de laser ou aux techniques basées sur le filtrage spatial en un point)
  • Acquisition rapide : l'utilisation de l'approche holographique hors axe fait du Q-PHASE  un instrument à prise de vue unique, permettant ainsi l'imagerie des dynamiques cellulaires rapides 
  • Motorisation complète : mise au point, déplacement de l'échantillon, changement des objectifs et des filtres de fluorescence
  • Acquisition multidimensionnelle automatisée : prise de vue à intervalle régulier pouvant être sur différents canaux ou positions et permettant la création d'un Z-stack
  • Segmentation et traitement des images facile - comparable au traitement de la fluorescence
  • Les valeurs de phase quantitatives peuvent être recalculées, par exemple selon la densité de masse sèche des cellules (pg / μm2) ou selon la topographie avec une sensibilité nanométrique (généralement des échantillons non biologiques avec une répartition homogène du taux de réfraction)
  • La haute sensibilité de détection de phase permet de détecter même les plus petits changements dans la direction axiale, les changements de morphologie ou de position
Q-PHASE: cytométrie quantitative en images  et sans marqueurs
Q-PHASE Multimodal Holographic Microscope

Documents à télécharger

Q-PHASE Brochure
Q-PHASE - MULTIMODAL HOLOGRAPHIC MICROSCOPE - Quantitative phase imaging. Download the brochure!
pdf – 891 kB

Nouveau regard sur la biologie cellulaire : Applications

  • Différenciation cellulaire
  • Biologie des cellules cancéreuses
  • Biocompatibilité
  • Test de drogue
  • Analyse de la mort cellulaire
  • Analyse du cycle cellulaire
  • Biologie végétale
  • Hydrobiologie
  • Cellules en environnement 3D

Cellule cancéreuse métastatique - interaction entre cellules immunitaires (cellules cancéreuses polyploïdes envahissant les cellules T)